FAQ Spirométrie

 

But de la spirométrie

Le but d'une spirométrie est de contrôler la fonction respiratoire. La spirométrie mesure entre autre la Capacité Vitale Forcée (CVF), le Volume Expiré Maximale dans la première Seconde (VEMS) et d'autres débits expiratoires forcés comme le DEM25-75 : le débit moyen entre 25% et 75% de la CVF. D'autres tests spirométriques sont la Capacité Vitale (lente) et la Ventilation Maximale par Minute (VMM).

La présentation graphique du manoeuvre CVF est une partie très importante des résultats.

AARC Clinical Practice Guideline - Spirometry, 1996 Update

spirometrie top2

Quelles sont les indications pour effectuer une spirométrie?

Les indications d'une spirométrie comprennent la nécessité de :

  • découvrir la présence des dysfonctions pulmonaires, suggérée par l'historique ou par des signes physiques et des symptômes (pe. l'âge, le tabagisme, prédisposition familiale des maladies respiratoires, le toux, dyspnée, sifflements) et/ou la présence d'autres examins anormales (pe. radiographie thoracique, ...);

  • déterminer la sévérité des maladies pulmonaires connues;

  • définir le changement de la fonction pulmonaire en fonction du temps ou en fonction de l'administration ou le changement d'une thérapie;

  • déterminer les effets potentiels ou la réponse sur l'exposition environnemental ou professionnelle;

  • déterminer le risque d'une procédure chirurgical qui peut atteindre la fonction pulmonaire;

  • déterminer un handicap ou l'incapacité de travail.

 

AARC Clinical Practice Guideline - Spirometry, 1996 Update

spirometrie3

Quelles sont les contra-indications d'une spirométrie?

Les conditions suivantes peuvent avoir une influence sur la fiabilité des mesures. En plus le manoeuvre forcé peut aggraver ces conditions, ce qui nécessite le délai du test jusqu'à la guérison de ces maladies

  • Des contra-indications relatives sont :

  • hémoptysis d'origine non connue

  • pneumothorax;

  • condition cardiovasculaire instable, infarctus myocardique récent ou embolie pulmonaire;

  • aneurisme thoracique, abdominale ou cérébrale;

  • chirurgie oculaire récente (pe. cataracte);

  • présence d'une condition acute qui peut influencer l'exécution du test (pe. nausée, vomissements);

  • chirurgie thoracique ou abdominale récente.

AARC Clinical Practice Guideline - Spirometry, 1996 Update

spirometrie4

Quelles sont les complications possibles d'une spirométrie?

Bien que la spirométrie soit un manoeuvre sans beaucoup de risques, des réactions non souhaitées peuvent apparaître.

Très rarement on voit les complications suivantes :

  • pneumothorax;

  • pression intracraniênne élevée;

  • syncope, vertige, mal à la tête;

  • douleur thoracique;

  • quinte de toux;

  • infections nosocomiales;

  • desaturation d'oxygène à conséquence de l'interruption du traitement d'oxygène;

  • bronchospasme.

AARC Clinical Practice Guideline - Spirometry, 1996 Update

spirometrie5

Comment effectuer une spirométrie?

Le patient peut être assis ou debout. Occasionnellement un vertige ou syncope peut apparaître pendant le manoeuvre de la Capacité Vitale Forcée. La position assise est donc conseillée.
Si le patient est debout, un siège doit être placé derrière lui, pour qu'il puisse s'asseoir.
Si le patient est assis, il doit se tenir droit avec les pieds sur le sol et positionné correctement en rapport de l'appareil.
La position pendant le test doit être noté sur le rapport spirométrique.

AARC Clinical Practice Guideline - Spirometry, 1996 Update

spirometrie6

Comment découvrir un bronchospasme d'effort?

Procedure:

  • Spirometrie

  • 6-8 minutes d'exercises à 70-80% de la fréquence cardiaque maximale

  • Nouvelle spirometrie

Une chute de la CVF supérieure à 15% est suggestive pour l'asthme d'effort.

 

spirometrie7

 

Inscrivez-vous sur notre newsletter pour recevoir nos derniers nouvelles et promotions!
copyright Powered by Etomite